Comment importer une base de données SPSS dans Mplus ?

par Catherine Cimon-Paquet

Cette vidéo fait partie d’une série de vidéos sur l’utilisation du logiciel Mplus. Vous pouvez télécharger le fichiers de syntaxes utilisés.

Mplus permet d’effectuer un éventail d’analyses multivariées (p. ex., multiniveaux, modélisation par équations structurelles, analyses dyadiques, panneaux croisés, etc.).

Vous devez avoir nettoyé votre base de données (vérifications et analyses descriptives) avant d’entreprendre les étapes ci-dessous.

Si vous ne faites pas d’analyses multiniveaux, vous pouvez passer directement à l’étape 3.

Préparation d’une banque de données pour l’importation vers Mplus

Étapes préalables:

  • Nettoyer toutes les données (erreurs d’entrée de données, scores extrêmes)
  • Effectuer les statistiques descriptives (moyennes, écart-types, étendues, indices de normalité)
  • Effectuer les analyses de corrélations bivariées
  • Effectuer des modèles de régression/modération ou médiation avec Process

Ensuite, on prépare la banque de données pour Mplus.

Transcription (résumé):


Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle capsule vidéo. Dans cette capsule, je vais vous montrer comment importer une banque de données du logiciel SPSS vers le logiciel Mplus. J’utilise une banque de donnée fictive que j’ai créé. Dans celle-ci j’ai mis une variable pour le code d’identification de l’enfant, le nombre de frères et soeurs, l’année de naissance, les âges à trois différents temps de mesure et la durée de sommeil à 3 différents temps de mesure. Vous voyez  que ma banque a quelques données manquantes, soit des enfants qui n’ont pas participé au T2 ou au T3. Dans toutes les études longitudinales, il y a de l’attrition, c’est pourquoi j’ai choisi de créer des données manquantes.


Les deux premières étapes que je vais vous montrer sont essentielles si vous voulez faire des analyses multiniveaux. Sinon, vous allez pouvoir directement passer à l’étape 3.

Étape 1 – *donc seulement si vous faites des analyses multiniveaux*,  il faut changer le format du fichier wide en fichier long.  Pour ce faire, il faut d’abord ENREGISTRER votre banque en format large (wide). Ensuite, on va utiliser la commande SPSS VARSTOCASE afin de transformer notre fichier large en fichier long. Cette commande sert à transformer les variables (les colonnes) en observations (lignes). On voit que l’on demande à SPSS de créer une variable qui s’appelle Age à partir des données AgeT1, AgeT2 et Age T3. Même chose pour la variable DS pour durée de sommeil. et finalement on lui dit de garder nos trois autres variables, ID, fratrie et année de naissance.


On obtient donc 3 lignes par enfant, une ligne par temps de mesure.


Étape 2 – Arrondir les chiffres à la deuxième décimale.
On passe maintenant à l’étape 3 qui consiste à transformer nos données manquantes.


Étape 3- Nous allons transformer toutes les données manquantes afin qu’elles aient un code unique (999). Il ne doit pas y avoir de case vide dans la banque de données Mplus. Je vous suggère d’utiliser la syntaxe suivante. Ensuite, on vérifie qu’il n’y a pas de case vide.


Étape 4 – Il faut transformer le fichier final en format texte (.dat). Dans la nouvelle version SPSS, il faut cliquer sur exporter, tab-delimited. Personnellement, j’aime inscrire la date car je sais que si je dois retravailler la banque de données dans 6 mois, je vais apprécier avoir un repère temporel qui correspond à mon journal de bord*.


Étape 5 – Ensuite, on doit ouvrir le fichier texte avec l’application Bloc-notes ou TextEdit de notre ordinateur. On doit commencer par enlever les noms de variables. On peut vérifier que toutes les colonnes sont pleines et qu’il n’y a pas de case vide. Il faut changer les virgules par des points si vous utilisez la virgule comme séparateur par défaut.


Dans Mplus, on doit créer une nouvelle syntaxe. Comme vous pouvez le voir ici, je récupère souvent une ancienne syntaxe et je la modifie pour ma nouvelle banque de données.
Je commence par vérifier le nom de ma banque de donnée en format texte et je fais un copier-coller dans ma syntaxe Mplus.


Ensuite, je fais un copier-coller de la liste de variable SPSS afin d’indiquer à Mplus les colonnes correspondent à quels noms de variables.


Dans la ligne USEVAR j’inscris les variables que je veux utiliser dans mon analyse. Pour cet exemple j’utiliserais la variable age et la variable durée de sommeil.


Enfin, j’entre les liens de mon modèle. Ici je vais demander à Mplus les statistiques descriptives de mes deux variables et la corrélations entre les deux.


Je m’assure d’enregistrer mon fichier de syntaxe au même endroit que le fichier de données (.dat). C’est très important, sinon Mplus ne pourra pas le retrouver. On roule la syntaxe et voilà! Ça fonctionne.
Merci beaucoup d’être à l’écoute et on se retrouve bientôt pour une prochaine vidéo.


2

You may also like

Laisser un commentaire